AccueilPublicationsFAQS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Angeloup : Ma présentation
Dim 10 Déc - 15:59 par angeloup

» Noé : présentation
Mer 30 Aoû - 22:06 par Fannylou

» Présentation et besoin de parler
Sam 26 Aoû - 19:29 par Anaelle

» coucou un nouveau !, La solitude me pèse au point d'être triste
Mar 15 Aoû - 23:57 par Noé G.

» Il faut que ça change
Mar 15 Aoû - 1:20 par mycky

» Nouveau, pret à renconter du monde!
Mar 15 Aoû - 1:08 par mycky

» Seule depuis toujours, je voudrais changer...
Dim 30 Juil - 21:31 par Noé G.

» Juste un grand vide
Dim 30 Juil - 21:15 par Noé G.

» Besoin de discuter
Ven 28 Juil - 0:19 par mycky

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 58 le Mer 6 Oct - 20:14
Statistiques
Nous avons 2165 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est France

Nos membres ont posté un total de 17485 messages dans 1512 sujets

Partagez | 
 

 Seule et pas heureuse de l'être

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephanie



Nombre de messages : 7
Points : 9
Date d'inscription : 11/05/2017

MessageSujet: Seule et pas heureuse de l'être    Jeu 11 Mai - 22:44

Bonsoir,
Et voilà, je me lance. En ce moment, c'est vraiment le creux de la vague mais vraiment. J'ai toujours été solitaire mais avec un semblant de vie sociale. Là, plus rien à un point de craindre les week-ends et les vacances, redoutant la solitude. Personne à qui parler. Des amis, très très peu et aucun avec qui sortir. Avec des personnes qui se disaient amis et qui vous laissent tomber car vous avez décidé de plus seulement être là pour écouter. Pourquoi ce rejet ? C'est dur au point de se retrouver au milieu de la nuit à lire des articles quelque peu morbides sur le net. Ou des articles qui vous conseillent de vous confier à des amis !!!! Et là, on reprend en pleine face le fait qu'on a personne à qui parler !!!!!! Je ne comprends pas comment j'en suis arrivée là. J'en ai marre d'entendre les autres parler de leur vie si remplie !! Enfin voilà. Je voudrais comprendre pourquoi je ne peux pas avoir d'amis, pourquoi je ne vaux pas le coup que quelqu'un se donne un peu de mal. À+
Revenir en haut Aller en bas
Noom



Nombre de messages : 27
Points : 31
Date d'inscription : 18/03/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 8:37

bonjour, je suis dans le même cas que toi ! les amis qui écrivent des sms y'en as quelques uns mais quand ils disent qu'ils passeront bientôt , au bout de trois mois tu ne les as toujours pas vu ! ils connaissent tous ma situation mais rien n'y fait . je vois un couple d'amis mais il faut que je les invite pour les voirs.
la solitude me pèse , mes idées noires sont nombreuse aussi ! je ne trouve pas la solutions, je déprime et reste enfermé dans ma chambre tellement je suis fatigués . quand tu n'as plus la personne que tu aimais et qu'en plus tu t'aperçois que tu n'as pas de reel amis cela fait mal !!!
Revenir en haut Aller en bas
marieh01



Nombre de messages : 16
Age : 52
Localisation : 01
Points : 22
Date d'inscription : 11/05/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 10:08

"personne à qui parler" je suis en plein dedans! Que c'est difficile et amer de le reconnaitre et encore plus de le vivre!
pourquoi? comment? chaque parcours est différent mais la douleur reste la même.
"si tu as besoin, appelle!" et quand tu appelles ben....pas le temps, pas de compréhension..
je suis terriblement seule dans mon corps, dans mon âme , dans mon coeur...
courage! il parait qu'un jour, on s'en sort...
Revenir en haut Aller en bas
Noé G.

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Localisation : Lyon (faites signe si vous aussi)
Points : 141
Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 15:34

Oui, on s'en sort, et en plus on en sort meilleur. Mais c'est un long chemin sans raccourci, alors faut être courageux et patient.

Bienvenue Stéphanie,

comme tu vois au moins ici on comprend ce que tu traverses. Ce que tu racontes me fait penser à une nuit que j'ai passée à marcher dehors (j'arrivais pas à dormir), à appeler SOS amitié toutes les 5 minutes en tombant toujours sur la boîte vocale qui dit que toutes les lignes sont occupées.

On peut peut-être t'aider à comprendre pourquoi tu te retrouves si seule, si tu nous racontes un peu ? C'est certainement pas parce que tu vaux pas le coup en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Stephanie



Nombre de messages : 7
Points : 9
Date d'inscription : 11/05/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 21:33

Bonsoir Noe. Merci pour ta réponse. Je t'avoue que là, à cette minute même je traverse un très mauvais moment avec des pensées plutôt noires. J'ai vraiment l'impression que je n'arriverais plus à faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Stephanie



Nombre de messages : 7
Points : 9
Date d'inscription : 11/05/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 21:57

Désolée d'en remettre une couche mais là, ça ne va pas et c'est la première fois que je vais aussi mal au point de penser au pire. J'ai beau lire les messages et autres qui disent de s'accrocher et que ça va s'arranger, je n'arrive plus à y croire. Et j'ai honte parce que je n'ai pas de problèmes graves par rapport à d'autres. Je n'arrive même pas à décrire ma douleur. C'est dur et ça me fait peur de ne pas arriver à y faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Noé G.

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Localisation : Lyon (faites signe si vous aussi)
Points : 141
Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 22:11

Moi non plus j'ai jamais eu de problème grave, ça m'a pas empêché de traverser l'enfer. La solitude, le rejet total de moi-même (je me méfiais de moi comme de la peste, je refoulais un "monstre" au fond de moi...), la honte absolue visqueuse et écrasante, l'envie d'abandonner, la dépression noire (version liquéfaction et version anesthésie générale)... des fois ce sont des choses qui se déclenchent avec des événements, et des fois pas besoin.

Est-ce qu'on peut faire quelque chose pour t'aider ?

Oui ça va s'arranger, mais là où tu en es, autant commencer par penser à maintenant et à rendre ta situation supportable. Et pour ça je pense qu'il faut que tu retrouves un peu de contrôle sur ce qui se passe. Si tu étais obligée de la décrire, ta douleur indescriptible, tu dirais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
marieh01



Nombre de messages : 16
Age : 52
Localisation : 01
Points : 22
Date d'inscription : 11/05/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 22:12

Je ne sais pas ce qui t'arrive ni ton âge, mais je viens d'avouer et de formuler une des causes principales de ma souffrance. Et j'ai 52 ans.
Se confier, c'est avancer. Tu parles peu de toi. De qui tu es. C'est important.
Tu es importante.
Revenir en haut Aller en bas
Stephanie



Nombre de messages : 7
Points : 9
Date d'inscription : 11/05/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 22:26

Tout d'abord merci de m'écouter et de me répondre. Ca me touche vraiment au point que juste de vous dire ça, ça me fait pleurer ... Et ça m'aide.
Je ne sais pas ce qui m'arrive. Ca faisait un petit moment que le moral était au plus bas. Mais là je touche le fond.
Je n'arrive vraiment pas à décrire cette souffrance mais ça me bouffe de l'intérieur. C'est la première fois que je souffre autant. Et je n'arrive pas à me dire que ça va s'arranger, ça dure depuis trop longtemps.
Parler de moi est très difficile car j'ai un caractère très introverti et j'ai toujours passé plus de temps à écouter les autres qu'à parler de moi.

Revenir en haut Aller en bas
Noé G.

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Localisation : Lyon (faites signe si vous aussi)
Points : 141
Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 22:43

Le nom que j'ai mis dessus chez moi, c'est la honte. Je sais pas si c'est un mot qui peut résonner autant chez toi ?

J'ai toujours préféré parler des autres que de moi, pour ne pas gêner, pour ne pas m'imposer, et à force j'ai intégré l'idée que j'étais moins important. J'ai toujours écouté, avec beaucoup de tolérance envers les erreurs des autres, et beaucoup de bienveillance, mais être capable de poser le même regard sur soi et d'ouvrir la même oreille pour soi-même, c'est une autre paire de mayonnaises.

Je te conseille vraiment de tout faire pour réussir à nommer ce monstre. Ça va déjà changer des choses. Ensuite, faudra le regarder dans les yeux. Et ensuite, plonger à travers. Trois étapes difficiles, et douloureuses. Mais de l'autre côté, y a la paix que tu cherches depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Stephanie



Nombre de messages : 7
Points : 9
Date d'inscription : 11/05/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 22:56

Noé,

Tu résumes vraiment bien ce que je peux ressentir.
Honte ? oui peut-être. C'est vrai que je s'en suis à un point où je n'arrive pas à mettre un nom sur ma souffrance.
C'est vrai que c'est douloureux.

Mais c'est vrai, la honte.
Honte d'être comme ça, honte de ne pas arriver à ne plus l'être ( comme ça), honte car le sentiment d'être faible, d'être coupable de quelque chose (si les gens me laissent, ça doit venir de moi) et encore d'autres sentiments variés.4

Je suppose que tu en es sorti (d'après tes messages) et c'est encourageant de voir ça et de voir quelle personne tu es devenu (même si je ne peux pas croire que MOI je vais y arriver).

Tu as vraiment le don pour écouter et parler.
Revenir en haut Aller en bas
Noé G.

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Localisation : Lyon (faites signe si vous aussi)
Points : 141
Date d'inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 23:13

Merci. Comme pour toi, écouter ça m'a toujours semblé naturel, mais parler j'ai du apprendre dans la douleur ! Y a moins de deux ans, les amis que j'avais à l'époque étaient persuadés que je resterais bloqué dans le même désespoir toute ma vie parce que j'étais incapable de me laisser aider par qui que ce soit. Et je me méfiais tellement de moi que je préférais me suffire de cette analyse plutôt que d'affronter l'inconnu.

J'ai pas fini mon chemin de guérison, du tout, parce que je reviens de loin. Mais depuis que j'avance avec moi, plutôt que contre moi, c'est autrement plus supportable.

Si tu veux creuser du côté de la honte, je te conseille de lire S'affranchir de la Honte de John Bradshaw. Si c'est la honte qui te ronge de l'intérieur, après avoir lu ça, tu connaîtras les moindres facettes de ce que tu affrontes. Ce qui est un bon point de départ.

Dans tous les cas bon courage. Et bonne nuit, moi je vais me pieuter !
Revenir en haut Aller en bas
Stephanie



Nombre de messages : 7
Points : 9
Date d'inscription : 11/05/2017

MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    Ven 12 Mai - 23:17

Noé,

Merci pour ton soutien.

et BONNE NUIT.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seule et pas heureuse de l'être    

Revenir en haut Aller en bas
 
Seule et pas heureuse de l'être
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne et heureuse année.
» La seule voie!!!
» "Je veux faire toute seule!"
» vers la sobriété heureuse
» Vivre seule à deux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NE RESTEZ PAS SEUL :: PRESENTATION en quelques mots (connectez-vous afin de voir entièrement le forum et d'y participer)-
Sauter vers: